Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 15:39

 

Randonnée du 6 août 2013

 

Au début du mois d'août, j'avais préparé un petit séjour de trois jours avec comme camp de base, le refuge du Mont Thabor, à 2543m d'altitude.

 

00 Le Thabor


L'ascension du Mont Thabor, sommet à cheval sur la frontière virtuelle entre Alpes du nord et Alpes du sud, était prévu au cours de ce séjour, mais une météo capricieuse, voire carrément pourrie nous a chassé dès le matin du deuxième jour.


Nous voilà donc partis du Lavoir, au dessus de Valfréjus, ce mardi 6 août. La matinée s'annonce belle, mais il faudra craindre les orages dans l'après-midi.

Nous grimpons par une large piste vers le Col de La Roue. Des engins remontant vers un chantier d'aménagement sur les pistes de ski de la station de Valfréjus, des travaux de reconstruction d'un chalet d'alpage font que le départ est un peu bruyant et poussiéreux !

Nous quittons vite cette zone perturbée pour nous retrouver dans les alpages du vallon de la Roue.


Le Grand Argentier (la montagne, pas le ministre des finances...!) au pied duquel notre chemin grimpe doucement dans le vallon, nous met dans l'ombre, mais nous débouchons bientôt au soleil et nous en profitons pour faire une petite pause « pose pull – lunettes -chapeaux -gourde »... !

 

01 Pause pull02 Le Mounioz déjà au soleil


04 Croisée des chemins

 

 

 

 

 

Après deux heures de marche nous arrivons à un carrefour de piste : A l'est, l'itinéraire pour monter au Grand Argentier, à l'ouest le chemin qui nous emmènera au refuge tout à l'heure et tout droit,vers le sud, le Col de la Roue qui barre l'horizon 250m de dénivelé plus haut.

 

 


 

 

 

 

Le sentier grimpe sur une ancienne moraine, les cailloux se défilent sous les pieds, mais le but est proche, ce qui donne du courage aux valeureux randonneurs.

 

05 Sous le col


Enfin le col, lieu de passage plus que millénaire, endroit stratégique important.

 

07 Au col08 Panneau d'information


Devant nous c'est l'Italie, pays du soleil et des olives, de la « pasta », des mandolines, et des italiennes, haaa, les « zitaliennes » (*) .... !

Ouh là là... !, je délire.... !, le soleil et l’altitude, sans doute... ! Hem.


Comme il est encore relativement tôt, nous décidons d'escalader un petit promontoire qui surplombe le col d'environ 100m, histoire de voir plus loin... !

L'aller-retour nous prend moins d'une demi-heure et nous voilà repartis pour la deuxième partie de notre randonnée.


Nous dégringolons donc jusqu'au carrefour plus bas et nous bifurquons pour rejoindre dans un premier temps le Col de la Replanette. Un petit raidillon « casse-pattes », juste avant midi, nous met quelque peu en difficulté, l'estomac descendant dans les talons plus vite que nous ne franchissons ce passage !

 

09 Vers le Col de la Replanette10 Sous la Replanette


Une banquette d'herbe, face au massif du Thabor nous accueille pour la pause déjeuner.

Le ciel est encore clair, mais pendant que nous mangeons, de vilains nuages menaçants, d'abord gris, puis bien noirs, franchissent déjà le Col de la Vallée Étroite, couvrant en partie les sommets environnant.


Il nous reste moins d'une heure de marche pour atteindre le refuge. Nous écourtons la sieste et reprenons notre route, espérant échapper à l'orage !


Las, arrivés sous le Col de la Vallée Étroite, un coup de tonnerre fracassant annonce le début des hostilités... ! Vite, les ponchos, Kway et autres capes de pluie sont sortis des sacs, mais c'est sous une averse violente et accompagnés par le roulement du tonnerre que nous arrivons au refuge.

Et comme par hasard, les éléments se calment, la pluie cesse et les nuages disparaissent... !

C’était pas la peine de déclencher tout ce tintamarre pour si peu... !


Assis au soleil sur la terrasse, regardant nos vêtements qui flottent au vent tout en admirant le paysage offert par le Mont et le Pic du Thabor, les rochers rouges du Cheval Blanc, nous sirotons une bonne bière locale pour nous remettre de nos émotions.

 

13 Après l'orage14 Le Cheval Blanc


Après avoir installé notre campement dans le dortoir, nous repartons pour une petite balade vers les Lacs Sainte Marguerite, juste derrière le refuge.

 

17 Le Lac Rond et le Cheval Blanc


19h00 ! L'heure de la soupe... ! Une bonne soupe chaude de pois cassés... ! Et qui c'est qui a fini les soupières ?? Devinez... !

 

20 On a faim..., on a faim...!

21 Miam miam...!22 Sers toi bien...!


Il a plu toute la nuit... ! Au petit matin, le ciel est morose, comme nos mines ensommeillées et déconfites.

Un coup il pleut, un coup il y a du soleil, un coup, une rafale de vent..., le temps est vraiment perturbé.

 

Je décide de ne pas monter aujourd'hui au Thabor, mais de faire une tentative de sortie vers le Col de Bataillères, non loin du refuge et si possible de poursuivre jusqu'au sommet de la Pointe de Terre Rouge, autre objectif de ce séjour. Mais arrivés au col, un vent violent, des averses de pluie et un plafond très bas masquant les sommets nous contraignent à abandonner.

 

24 Vers le Col des Bataillères25 Au Col de la Vallée Etroite


Nous retournons au refuge pour récupérer nos affaires et nous reprenons immédiatement le chemin de la vallée, car la météo est encore plus défavorable pour le lendemain.

 

26 Retour vers la vallée


A midi nous sommes de retour au parking du Lavoir, nous mangeons à proximité des voitures sous un pâle soleil, mais une nouvelle averse nous pousse dans les voitures.

29 En vue du Lavoir et de l'ancienne caserne

Un petit café dans un bistrot de la station et le groupe se sépare, c'est le retour à la maison.

 

Toutes les photos, ici: Pays-du-Thabor Pays-du-Thabor

 

(*) Oui, les « zitaliennes, …., Masérati, Ferrari, Bugatti, Lamborghini, Alpha-roméo, …, et bien d'autres, … Qu'est ce que vous imaginiez?

Partager cet article
Repost0

commentaires